النقابة الوطنية للصحافة تصدر بلاغا بئيسا ضد وكالة رسمية             قائد مقاطعة يعقوب المنصور يبتز ارباب المقاهي والمطاعم بحي الصباح ويشجع تناسل الاحياء الصفيحية             تفكيك عصابة إجرامية تنشط في مجال تزوير وثائق السفر والإقامة واستعمالها             سفارة مصر بالمغرب تحتفل بالعيد الوطني             مجلس المستشارين ينهي دورته الربيعية بفضائح الريع والأشباح وخرق سافر للدستور             الكنيست الإسرائيلي يتبنى مشروع قانون "الدولة القومية" المثير للجدل             "أف بي آي" تؤكد أن روسيا تدخلت "مهما قال بوتين وترامب"             هبوط أسعار النفط وسط إنتاج أمريكي قياسي وزيادة المخزونات             كأس الكونفدرالية الإفريقية (المجموعة الثانية - الجولة الثالثة).. نهضة بركان يتعادل مع ضيفه المصري ال             انخفاض أسعار عملية العبور "مرحبا" (بلاغ)             الاتحاد الأوروبي يعتزم تغريم جوجل بـ3ر4 مليار يورو             ترامب: أميركا تدعم احتجاجات الشعب الإيراني ضد نظامه             وفاة محمد الخالدي ،حارس مرمى الوداد الرياضي البيضاوي             خبراء: بوتفليقة يترشح لولاية خامسة             بلاغ: تواطؤ الفساد في الإتحاد المغربي للشغل والنقابة الوطنية للصحافة المغربية يفجر المجلس الوطني للص             جلالة الملك محمد السادس 19 سنة من الحكم جعل من المغرب قوة في المحيط الجهوي الاقليمي والدولي             الوزير الأعرج يدعم أنشطة مركز مشبوه بالحسيمة قد يكون تلقى تمويلا من سعيد شعو عند التاسيس             ألمانيا تنفي صحة «المقابلة المزعومة» لوزيرة الدفاع مع «الشرق» القطرية             الصحافيون المغاربة يطالبون بفتح تحقيق قضائي في تزوير القوائم الانتخابية             سعاد حمامي تنقل رسائل الخمس "ل"بنشماس في وصفه مناضلي ومناضلات البام بالقطائع             حميد كسكس يتعقب الحسناوات لتوظيفهن بمجلس المستشارين             تسليم أوسمة ملكية لعدد من أطر وكالة المغرب العربي للأنباء             حركيون يصابون بجنون الدخول في معركة خاسرة للامانة العامة للحركة الشعبية             تقرير اللقاء التواصلي بين الأقليات الدينية ومسؤولي المنظمات الحقوقية بالناظور             الإمارات العربية المتحدة للصرافة تعلن عن تغيير علامتها التجارية في أفريقيا لتعمل تحت اسم يوني موني             الصحافيون المغاربة ينتخبون مجلسهم المهني            Les Gangsters de la Finance - HSBC            Tapie et la Republique            الاستعداد لمشاهدة برامج رمضان            التطرف الذي يهدد الشعوب            التحالفات الحزبية قبل الانتخابات التشريعية ؟           
الإفتتاحية

25 الف يهودي طردتهم الجزائر وعرضت حياتهم للمحرقة

 
الصحافة العبرية

الكنيست الإسرائيلي يتبنى مشروع قانون "الدولة القومية" المثير للجدل

 
صوت وصورة

الصحافيون المغاربة ينتخبون مجلسهم المهني


Les Gangsters de la Finance - HSBC


Tapie et la Republique

 
كاريكاتير و صورة

الاستعداد لمشاهدة برامج رمضان
 
البحث بالموقع
 
جريدتنا بالفايس بوك
 
إعلان
 
إعلانات
 
أخبار دولية

سفارة مصر بالمغرب تحتفل بالعيد الوطني

 
خاص بالنساء

رقصة الانوثة...

 
 


المغرب عضو في التحالف الطوعي لمكافحة الارهاب النووي


أضف المقال إلى :
yahoo Facebook yahoo Twitter Myspace delicious Live Google

أضيف في 03 أبريل 2016 الساعة 26 : 12



 

 

 

 

شارك صاحب السمو الملكي الأمير مولاي رشيد، الذي  يمثل صاحب الجلالة الملك محمد السادس في أشغال القمة الرابعة للأمن النووي، التي  انعقدت بواشنطن يومي 31 مارس و1 أبريل،: في الجلسة العامة لهذه القمة  الدولية.

وترأس الجلسة العامة لهذه القمة، التي تنعقد حول موضوع "الإجراءات الوطنية من  أجل تعزيز الأمن النووي"، الرئيس الأمريكي، باراك أوباما.

وتشكل هذه التظاهرة، التي يشارك فيها حوالي خمسون بلدا، مناسبة للتطرق إلى سبل  وآليات تعزيز الأمن النوي عبر العالم.

وانطلق مسلسل القمم حول الأمن النووي في أبريل 2010 بمبادرة من الرئيس الأمريكي  باراك أوباما. وكانت القمة الأولى قد انعقدت بواشنطن سنة 2010، بينما انعقدت  القمتان الثانية والثالثة على التوالي بسيول ولاهاي سنتي.2012 و201

 

المبادرة الشاملة لمكافحة الإرهاب النووي في تعزيز الأمن النووي


بمناسبة انعقاد القمة الرابعة للأمن النووي، بواشنطن ما بين 31 مارس وفاتح أبريل 2016، أصدرت الدول الأعضاء بالمبادرة الشاملة لمكافحة الإرهاب النووي، والتي تضم كلا من الولايات المتحدة وروسيا وهولندا وإسبانيا وأستراليا وفنلندا وجمهورية كوريا والمملكة المتحدة والمغرب، الذي يترأس مجموعة عمل الاستجابة والتخفيف حتى سنة 2017، من خلال مسؤولياتها داخل هذا التحالف الطوعي، بيانا مشتركا يرسم ملامح المساهمات في هذا المجال.

 

البيان المشترك باللغة الفرنسية


Déclaration conjointe sur les contributions de

 L’Initiative Globale de Lutte contre le terrorisme nucléaire (IGLTN)

à renforcer la sécurité nucléaire

 

          Depuis 2006, l'Initiative Globale de Lutte contre le terrorisme nucléaire (IGLTN) s’est développée en un partenariat de 86 pays et 5 observateurs officiels, qui se sont engagés à renforcer la capacité globale pour prévenir, détecter et répondre au terrorisme nucléaire.

          L’IGLTN continue, depuis, d'apporter une contribution substantielle à la sécurité nucléaire, en organisant près de 80 activités multilatérales, en tant que preuve que l’IGLTN reste le seul cadre à pouvoir réunir le politique, le technique et les experts opérationnels, afin qu’ils puissent échanger leurs expériences et partager les bonnes pratiques. l’objectif étant d'améliorer leurs capacités pour faire face aux difficultés et aux nouveaux défis qui surgissent en matière de sécurité nucléaire.

Nous, les co-présidents de l’IGLTN (la Russie et les États-Unis), les précédents et  actuels Coordonnateurs du Groupe Mise en Œuvre et Evaluation (IAG) (Espagne, la République de Corée et les Pays-Bas), les leaders des trois Groupes de Travail IAG (Maroc, Finlande et Australie), et le Conseiller Spécial du IAG et coordonnateur de l’organisation de  l'événement commémorant la dixième anniversaire de l’IGLTN en 2016 (Royaume-Uni), souhaitent informer les Etats participants au Sommet de 2016  sur la Sécurité Nucléaire, ainsi que les Etats membres d'autres organisations et initiatives internationales ayant des mandats relatifs à la sécurité nucléaire, sur les progrès réalisés par l’IGLTN depuis le dernier Sommet sur la Sécurité Nucléaire, organisé par les Pays-Bas à la Haye en Mars 2014.

Plus de 200 représentants d’Etats partenaires de l’IGLTN, ainsi que les représentants des cinq observateurs officiels de l’IGLTN : l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA), l'Union Européenne (UE), l'Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC), l'Organisation Internationale de la Police Criminelle (INTERPOL) et l'Institut Interrégional de la Criminalité et de Recherche sur la justice des Nations Unies (UNICRI), ont participé à la neuvième session plénière de l’IGLTN, organisée à Helsinki, les 16 et 17 Juin 2015.

La plénière a opté pour que les Etats-Unis et la Russie puissent continuer à s’acquitter de leur mandat en tant que Co- présidents de l’IGLTN pour la période 2015-2019, et a confié aux Pays-Bas le mandat de Coordonnateur de l'IAG pour une période de deux ans. L’Australie et le Maroc, présidents respectivement du Groupe de travail sur la Criminalistique Nucléaire et du Groupe Réponse et Mitigation, alors que  la Finlande succédera aux Pays bas pour présider le Groupe de Travail sur la Détection Nucléaire. Les participants à cette plénière ont, également, reconnu le leadership de la République de Corée en tant que Coordonnateur de IAG, et sa contribution cruciale dans la mise en œuvre de la stratégie de l’IGLTN, annoncée lors de la plénière de 2013, à Mexico, appelant à une intensification ciblée des activités au niveaux locale et régionale à ce sujet.

            Les Sommets sur la Sécurité Nucléaire de Washington (2010), Séoul (2012) et La Haye (2014) reconnaissent les contributions de l’IGLTN à l’amélioration globale de la sécurité nucléaire. Les activités soutenues des partenaires de l’IGLTN ont produit de nombreux résultats précieux qui ont participé au perfectionnement du processus du Sommet sur la Sécurité Nucléaire, en permettant à l’IGLTN de se positionner dans son un rôle important en matière de renforcement de l'architecture mondiale de la sécurité nucléaire.

Le Groupe Mise en Œuvre et Evaluation (IAG) a tenu trois réunions pour faire progresser la stratégie de l’IGLTN à travers l’examen et l’adoption des documents de travail et le calendrier des activités futures, devant permettre aux pays hôtes de ces activités de tirer les leçons et donner lieu à des résultats tangibles, favorisant la promotion d’un dialogue politique sur les questions clés de la sécurité nucléaire,  

Lors de la réunion annuelle de l'IAG, accueillie par la République de Corée en Juillet 2014, les partenaires ont discuté la déclaration de principes de l’IGLTN, et ont développé les sujets et les thèmes proposés, en vue de leur insertion dans le plan stratégique de l’IGLTN, sur la base des efforts déjà consentis et pour continuer à faire face aux nouveaux défis de la sécurité nucléaire. Les commentaires des partenaires ont contribué de manière significative à l'élaboration de la stratégie l’IGLTN pour 2015-2017, et ont permis d’identifier de nouveaux centres d'intérêt potentiels, tels que les défis liés à la promotion de l’échange de bonnes pratiques et l’examen approfondi de l’arsenal juridique et réglementaire.

Le Maroc a accueilli, le mi-février 2015, une réunion de l’IAG au cours de laquelle les groupes de travail ont tenu des sessions simultanées pour finaliser les documents d'orientation, planifier le calendrier des activités futures, et discuter des plans de travail pour 2015-2017. Les partenaires ont également participé à l’exercice de simulation "Atlas Lion", qui a exploré du point de vue politique de haut niveau les interconnexions entre les trois Groupes de travail, et a identifié les priorités critiques que les participants auraient à évaluer à l’attention de leurs Hauts dirigeants en cas d’un incident de sécurité nucléaire réel.

 Les principaux résultats de l’exercice « Atlas Lion » ont été par la suite discutés par les Hauts dirigeants participants à la plénière de 2015, qui ont souligné la singularité de l’IGLTN en tant que cadre unique pouvant servir de plate-forme à l’échange interdisciplinaires entre les groupes d'experts de profils différents, et ont salué l’esprit de coopération ayant régné entre ces différents groupes.

La Finlande a organisé en Juin 2015, avant la tenue de la plénière, une réunion de l’IAG consacrée à la présentation dispensée par les cinq observateurs officiels de l’IGLTN sur leurs programmes de travail et offres d’assistance. La République de Corée, en tant que Coordonnateur sortant de l’IAG, a également formulé plusieurs recommandations importantes établies sur la base des commentaires des partenaires et approuvées lors de la réunion de l’IAG de Juillet 2014,  notamment : le maintien des trois groupes de travail de l’IGLTN, la poursuite du travail interdisciplinaire; le développement d’une série d’activités thématiques en vue de renforcer dans la complexité les capacités d’un partenariat stratégiquement structurée, et l'amélioration de l’usage du Portail d'information sur l'Initiative mondiale (GIIP).

 

 

Ces thèmes, ainsi que les recommandations à l’IGLTN d’organiser des activités supplémentaires favorisant la coopération régionale et le développement d’activités sur les principes de la conception d’un exercice, sa mise en œuvre et sa propre évaluation, sont des éléments clés de la stratégie de l’IGLTN pour 2015-2017.

Le Groupe de Travail de Détection Nucléaire (NDWG) présidé par les Pays bas a terminé sa série de documentations sur le Développement d’une architecture de détection nucléaire, relative aux défis inhérents à la mise en œuvre et l'amélioration des architectures nationales de détection nucléaire réussie. L’examen technique final du volume IV des guides définitifs des meilleures pratiques de cette série intitulé « les Lignes directrices pour la détection à l'intérieur d'un État » a été effectué dans le cadre d’un atelier organisé par les Etats-Unis d’Amérique en Avril 2014. Ce volume IV identifie les défis et les stratégies de mitigation susceptibles de renforcer les capacités de détection nationales, et envisage les possibilités de traitement de ces défis en utilisant les capacités techniques et non techniques. La réunion plénière de 2015 a approuvé le volume IV en tant que produit officiel de l’IGLTN.

Le NDWG a également développé "l’exercice Playbook» sous forme d’une collection de scénarios réalistes qui illustrent les défis de détection nucléaire clés. L’exercice Playbook est dorénavant disponible sur le GIIP en tant que moyen mis à la disposition des partenaires pour les aider à organiser des exercices de niveau national, afin de promouvoir la mise en œuvre   des meilleures pratiques de détection nucléaire. L’exercice Playbook sera également exploité dans le développement des activités futures du NDWG, et pourrait être encore affiné et mis à jour au fur et à mesure, pour répondre aux priorités évolutives des partenaires, comme on peut lui intégrer d'autres problèmes clés de la sécurité nucléaire.

La Finlande a accueilli, en Janvier 2015, un atelier sur la détection et un exercice de simulation nucléaire appelé "Northern Lights", consacré à l'intégration des techniques d'application des lois traditionnelles et des capacités de détection de radiations, dans les investigations sur le trafic illicite de matières nucléaires et radioactives. "Northern Lights" a démontré l’importance de la coordination des efforts de l'ensemble des intervenants gouvernementaux pour détecter et répondre aux activités illicite impliquant le trafic des matières nucléaires ou radioactives, et de la nécessité de promouvoir la mise en œuvre des meilleures pratiques consignés dans les Lignes directrices pour la détection dans l'intérieur d'un État.

En mai 2015, la Commission européenne a accueilli "Radiant City", qui consiste en un exercice de simulation et une série de démonstrations pratiques développés par le Centre Commun de Recherche et Institut des transuraniens, mettant l'accent sur les capacités de détection nucléaire, la gestion radiologique de la scène du crime, la criminalistique traditionnelle et l’analyse criminalistique nucléaire de laboratoire. "Radiant City" s’est basé sur les résultats positifs de "Northern Lights", en réunissant les communautés de détection nucléaire et criminalistique nucléaire en vue d’identifier des stratégies sur la manière qui pourraient être mises à profit par leurs expertises et leurs capacités respectives en appui à une enquête en cours dans le cadre des lois en vigueur portant sur le détournement des matériaux nucléaires ou radioactives.

Le Groupe de travail sur la Criminalistique Nucléaire (GTPN) présidé par l’Australie a complété le document « Échange de l’information sur la criminalistique nucléaire : avantages, défis et ressources », regroupant les meilleures pratiques l’IGLTN qui vise à mieux faire connaître les avantages et les défis de l'échange d'informations de criminalistique nucléaires associée à un événement de sécurité nucléaire, et à identifier les mécanismes potentiels pour permettre l'échange d'informations. La Lituanie a organisé un atelier de criminalistique nucléaire en Avril 2014 pour examiner ce document, approuvé lors de la réunion plénière de Juin 2015 comme un produit officiel de l’IGLTN. L’IGLTN a continué à poursuivre ses efforts sur le thème de l'échange d'informations à travers l’organisation en mai 2016, à Sydney en Australie, d’un événement sur la Communication internationale et les demandes d'assistance. Cet évènement de trois jours complété par un exercice a été sanctionné par une réunion de  l’IAG tenue au cours de la même semaine.

En Octobre 2014, la Hongrie a accueilli l'atelier et l’exercice de simulation, "Csodaszarvas: Mystic Deer", portant sur l’examen des observations des participants relatives à la criminalistique nucléaire au niveau politique et le processus de prise des décisions au niveau national, tels que la coordination interinstitutionnelle, les rôles et les responsabilités, la communication, et le partage d'information nationale lors d’une enquête sur un incident de sécurité nucléaire. Cet événement a permis de présenter et de faire la promotion de l’impératif de la mise en œuvre des capacités de base recommandées par le document de l’IGLTN : « Fundamentals criminalistique nucléaire pour les décideurs politiques et les décideurs ».

Les Pays-Bas a accueilli , en mars 2015, la Conférence Internationale sur la criminalistique nucléaire et la simulation d’un  procès, « Glowing Tulip » pour aborder la question du rôle des experts en criminalistique nucléaire dans une enquête et le suivi des incidents relatifs à la sécurité nucléaire,  et la question des preuves de la criminalistique nucléaire  dans le cadre des procédures judiciaires, ainsi que la question de l'importance de la coordination et de la communication, avant les incidents, entre scientifiques, forces de l’Ordre, et les agents de la justice.

Le Groupe de Travail Réponse et Mitigation (RMWG) présidé par le Maroc a complété le document « Fundamentaux pour établir et maintenir un cadre d'intervention de la sécurité nucléaire : Guide des meilleures pratiques de l’IGLTN », qui constitue une référence des points clés et stratégique pour tout développement d'un cadre national d'intervention pour la préparation de réponse et la réduction des risques des effets d'un incident radiologique ou nucléaire terroriste. L’Atelier du RMWG, organisé par la France en avril 2014, a joué un rôle clé dans la révision de ce document, qui a été approuvé en tant que produit officiel de l’IGLTN lors de sa réunion   plénière de 2015.

L'Argentine et le Chili ont conjointement organisé, en Août 2014, l’exercice de gestion d’une situation d'urgence radiologique, "Paihuen", qui a démontré que les plans et les capacités nationales de réponse aux incidents de sécurité radiologique et la coordination bilatérale représentent un intérêt crucial pour faire face aux menaces communes. Cet exercice a, également, permis de souligner l’importance de la communication et la coordination interinstitutionnelles, dans le cadre le partage de politiques et des procédures, pour un meilleur partage de l’information et des meilleures pratiques entre les organismes, les partenaires régionaux et internationaux, les organisations internationales compétentes, et le grand public.

En Avril 2015, les Philippines ont accueilli l'atelier sur le communication publique par messagerie pour la gestion des urgences, "Sugong Bagani: Envoy Guerrier", qui a identifié et promu des mécanismes pour l'amélioration et le développement des capacités de diffusion  des messages publics lors d’un incident de sécurité nucléaire, en particulier, en ce qui concerne la nécessité d'assurer la cohérence des messages, l’efficacité dans la transmission des informations techniques, la clarté des directives de sauvetage, et la gestion et l’évaluation des risque des mauvaises perceptions chez le grand public.

En Novembre 2015, le Royaume-Uni a accueilli l'atelier et l'exercice, "Blue Raven", dans l’objectif de concevoir des modèles d’une bonne coordination nationale des ressources intervenants dans la gestion d’une crise suite à un incident de sécurité nucléaire. Cet atelier s’est focalisé sur les bonnes pratiques d’appui à la prise de décision à haut niveau, en garantissant     la diffusion d’une information opérationnelle unique, permettant l’efficacité de la coordination entre les intervenants locaux et les autorités nationales. "Blue Raven" a été le premier, d'une série d’ateliers, axée sur les contextes nationaux de réponse, et sera suivie par des ateliers portant sur les recommandations internationales et les autres aspects clés qui rentrent dans l'élaboration des plans d'intervention nationaux durables.

En Février 2016, les Emirats Arabes Unis ont accueilli l’exercice de réponse et détection nucléaire "Falcon". L’exercice de simulation et les travaux de cet atelier de 3 jours ont porté sur les aspects clés de la détection et de la réponse nucléaire en ayant pour objectif de promouvoir et de renforcer le partage de l'information et la coordination entre les organismes nationaux, et la coopération régionale. Basé sur les recommandations formulées lors de la plénière de 2015, cet exercice a permis de promouvoir les fondamentaux clés dans la conception d’un exercice, sa mise en œuvre, et sa propre évaluation, à travers une approche régionale destinée à relever les principaux défis en matière de la sécurité nucléaire.

Continuant à aller de l’avant, le leadership de l’IGLTN reste déterminé à travailler avec les nations partenaires de l’IGLTN pour développer et mettre en œuvre des activités pratiques, telles que les réunions des experts, les ateliers, les exercices et les dialogues politiques de haut niveau, afin de favoriser le renforcement des capacités dans les domaines de la détection nucléaire, la criminalistique, et la réponse et la mitigation et d'explorer de nouveaux domaines de travail potentiels qui rentrent dans l’intérêt del’IGLTN. Le leadership de l’IGLTN reste aussi pleinement engagé à travailler avec ses cinq observateurs officiels pour veiller à ce que les activités de l’IGLTN continuent de parfaire et d’appuyer leurs programmes de travail.

Au moment ou  l’IGLTN commémore le 10ème anniversaire de son initiative lancée a Rabat par les Etats-Unis et la Russie depuis 2006, les Pays-Bas a accepté d'accueillir, les 15-16 Juin 2016 à La Haye, une réunion de haut niveau pour célébrer cet anniversaire, dont l'objectif est faire une rétrospective sur les contributions uniques de l’IGLTN,  réalisées depuis 2006, dans le domaine la sécurité nucléaire, tout en effectuant une vue prospective sur les discussion à venir et  l’identification des défis de la prochaine décennie (2016-2026) en la matière, et sur l'action que l’IGLTN peut entreprendre afin de relever ces défis.

 

معاريف بريس

www.maarifpress.com







 

أضف تعليقك على الموضوع
* كاتب التعليق
* عنوان التعليق
  * الدولة
* التعليق



كاتبة بوزارة الخارجية تتابع ملف تخليصها من الجنسية المغربية

شبكة المسؤول عن تنظيم القاعدة بباماكو أمام قاضي التحقيق بسلا

عائلات وكلاء الملك لا يشملهم تطبيق القانون

جمعية تطوانية تبحث عن متطوعين

جنس واغتصاب بقنصلية رين

المنظمة المغربية لحقوق الإنسان تقف بجانب الشعب التونسي

مستثمرون أجانب يلاحقون المستثمر المغربي عبد الرزاق كراكشو

غضب الطبيعة

أحزاب عائلية أم أحزابا في خدمة الشعب؟

بيد الله يقرأ الفاتحة على غير المسلمين

الكونغرس العالمي الامازيغي استمرار الشرخ

محمد السادس سيادة المغرب لن تكون رهينة لأفكار ايديولوجية وقضية الصحراء لا مقارنة بتيمور الشرقية

المغرب يطلب من الولايات المتحدة الأمريكية موقفا واضحا من قضية مغربية الصحراء

عاجل: واشنطن دي سي..امرأة مجروحة بأنوثتها بفعل الذكر الروسي

المغرب عضو في التحالف الطوعي لمكافحة الارهاب النووي

مزوار يخوض معركة فاشلة ضد الحيطي ويبعث بنفايات موقف سياسي هدام للعلاقات الخارجية...انه مهندس أزبال

ناصر بوريطا موقف بطولي، ويسجل الحضور القوي للمغرب في المحافل الدولية

اندري ازولاي تنقد اليونيسكو من الزوال بعد انتخابها مديرة عامةعلى راس هذه المنظمة

المغرب عضو في الوفد الوزاري العربي المصغر للتصدي لقرار الإدارة الأمريكية

نبيل يفوز بولاية ثالثة امينا عاما لحزب التقدم والاشتراكية





 
القائمة الرئيسية
 

» الرئيسية

 
 

»  الإفتتاحية

 
 

»  الصحافة العبرية

 
 

»  أخبار وطنية

 
 

»  أخبار دولية

 
 

»  كاريكاتير و صورة

 
 

»  صوت وصورة

 
 

»  جلسات برلمانية

 
 

»  آراء ومواقف

 
 

»  خاص بالنساء

 
 

»  الرياضة

 
 

»  لاعلان معنا

 
 
جريدة الحياة النيابية
 

»  المشهد البرلماني

 
 

»  جلسات برلمانية

 
 
خدمات الجريدة
 

»   مواقع صديقة

 
 

»   سجل الزوار

 
 
النشرة البريدية

 
موقع صديق
 
إعلان
 
إعلانات تهمك
 
أخبار وطنية

النقابة الوطنية للصحافة تصدر بلاغا بئيسا ضد وكالة رسمية


قائد مقاطعة يعقوب المنصور يبتز ارباب المقاهي والمطاعم بحي الصباح ويشجع تناسل الاحياء الصفيحية

 
جلسات برلمانية

المرحلية لتنفيذ مشروع التوأمة المؤسساتية بين البرلمانات


تشكيلة مجلس النواب حسب رؤساء الفرق واللجن الدائمة


لأول مرة ينظم مجلس المستشارين "الملتقى البرلماني للجهات"

 
الرياضة
 
آراء ومواقف

معركة وادي المخازن ترتحل من القصر الكبير إلى موسكو في نزال مغربي برتغالي

 
لاعلان معنا

الرئيس التنفيذي لنفط الهلال: الحاجة إلى نماذج جديدة للاستثمار لتعزيز تنافسية قطاع النفط والغاز في ال